COMMUNE DE SORÈDE

Solaire par nature

Lotissement La Coscolleda

IMG 1028

 

Sous la maîtrise d'oeuvre du cabinet Geopole, les travaux d'aménagement sont terminés et les constructions individuelles en cours.

 

Grâce à des prix nettement inférieurs au prix  du marché, ce lotissement a permi à des jeunes ou à des familles plus modestes de rester ou de venir s’installer sur Sorède.

 

IMG 1030

 

A l’entrée Nord de Sorède, le Lotissement La Coscolleda accueillera une quarantaine de logements: 13 maisons privées sur des terrains à bâtir dont la vente a été gérée directement par la Commune, 16 villas et 11 logements sociaux gérés par l’Office Public HLM de Perpignan (maisons en location ou en accession à la propriété).

 

 

 

Un quartier conçu pour répondre aux enjeux énergétiques, environnementaux et sociaux du Développement Durable.

 

Comme noté dans la fiche action n°108 de notre Agenda 21, les caractéristiques essentielles de cette opération  d’aménagement urbain répondent aux finalités de Développement Durable suivantes : la lutte contre le changement climatique, épanouissement de tous les êtres humains, promotion de la cohésion sociale et soutien à la production et la consommation éco responsables. Cela se traduit à travers différents aspects concrets de ce nouveau quartier.


Il s’agit d’une opération sous maîtrise globale de la Commune qui est propriétaire du foncier et déposera un permis d’aménager avant l’été 2011. Le respect des exigences environnementales (au sens large du terme) sera assuré notamment à travers le règlement du lotissement, mais aussi grâce à la maîtrise directe des travaux de viabilisation par la commune et de construction de logements sociaux par l’Office public HLM.

  

Le choix d’un habitat social diversifié


Ce nouveau quartier sera composé pour partie de logements sociaux gérés par l’Office Public HLM, collectifs et villas, et pour partie de terrains communaux à bâtir. Cela participe à la promotion du vivre ensemble, en luttant contre l’exclusion, et en promouvant la mixité sociale et intergénérationnelle. La promenade qui traverse le quartier, toute comme l’aire de jeux favorisent la rencontre des habitants, en créant un lieu de vie pour tous.


Lecture claire et hiérarchisée des espaces publics et privés


Le lieu d’implantation des logements collectifs par rapport aux villas, le lieu d’implantation de l’aire de jeux commune à toute la zone, à proximité de logements collectifs sont choisis pour favoriser l’échange entre les futurs résidents. L’idée est de trouver un équilibre entre les parties privatives et les parties collectives de manière à ce que le lien social s’organise sans les effets négatifs de la promiscuité.

 

Une densité cohérente dans un cadre agréable


Le projet s’appuie sur une densité cohérente pour Sorède (de 33 logements à l’hectare).  Il s’agit d’économiser l’espace tout en l’aménageant de manière agréable, en opérant un équilibre entre le bâti et le végétal. Ainsi le règlement envisagera la promotion des clôtures végétales chez les particuliers ; de même la commune souhaite faire réaliser les clôtures avant la vente des terrains, en même temps que les travaux la viabilisation. La création d’une promenade verte, la prise en compte de clôtures végétalisées sur l’espace commun, le choix d’essences arborées non allergogènes et la proximité d’équipements sportifs permettront d’offrir une cadre de vie agréable et sain. La beauté et la mixité encourageront les habitants à s’approprier les espaces publics.


Les bâtiments seront implantés de manière à tourner le regard et la vue vers le Sud, vers les Albères qui est la montagne identitaire de Sorède. Cela permettra à chacun de savoir où il se situe en valorisant le patrimoine naturel et spécifique de Sorède. La rivière sera également un point de repère fort dans l’implantation des logements, et sera prise en considération pour jouer l’interface paysagère de l’urbanisation. L’idée est d’intégrer l’urbanisation dans le contexte naturel existant et d’utiliser cette coupure verte comme une liaison verte de l’urbanisation globale de la commune.

 

La promotion des modes de déplacements alternatifs à la voiture solo


L’emplacement d’équipements publics permettant l’utilisation de mode de déplacements doux, la réalisation et la valorisation de cheminements piétonniers, la création d’un point arrêt de transports en communs permettront la promotion des modes de vie solidaires et responsables. A travers le plan de déplacements, Sorède souhaite dans tous ses projets favoriser l’inter modalité. Une liaison douce sera accrochée à la rivière avec la création d’une passerelle en amont vers le centre du village.

 

La promotion d’économie d’eau


L’enfouissement de cuves à récupération d’eau de pluie pour les villas participera à la sensibilisation des habitants à la ressource en eau, cela permettra de réduire leur consommation d’eau. De même cela participera à la culture commune des résidents du quartier.


La programmation concertation de la gestion des déchets et de l’Eclairage Public

 

Communauté de communes Albères Côte Vermeille     

Le travail avec la Communauté de Communes sur la gestion des déchets avec par exemple des composts collectifs ou individuels est engagé pour limiter la production de déchets et faciliter leur récupération voir leur réutilisation. Il est envisagé de créer des jardins collectifs permettant un compostage collectif, et faisant l’objet d’animation pédagogique. Il est envisagé d’utiliser les espaces verts existants comme des espaces de respiration pour servir de transition entre la ville et la campagne, comme indiqué lors des ateliers littoral.



 
 

 

Réunion de travail Lotissement "La Coscolleda" - 28 novembre 2012

 

Réunion de travail Lotissement "La Coscolleda" - 28 novembre 2012

 

 

[haut] 

 

La démarche adoptée

 

Ce projet est mené conformément aux principes de l’Agenda 21, notamment en matière de pilotage, de participation, de transversalité, d’évaluation et d’amélioration continue.

 

Un pilotage politique fort et partagé


Le Maire, pilote du projet, est assisté d’une commission communale ad hoc dont la mission est d’étudier de manière transversale le projet. Elle a participé à l’audition de candidats à la Maîtrise d’œuvre selon une grille d’analyse Développement Durable. Elle fut consultée au moment de l’élaboration du projet et sera étroitement associée au suivi de l’opération et surtout aux choix des critères d’attribution des futurs logements sociaux.

 


Les partenaires ont fortement été associés au projet :


- L’OPH des PO est codécideur de l’opération puisqu’une partie du terrain lui est affectée pour la création de logements sociaux (collectifs et individuels),
- Les services de l’Etat ont également été consultés, en amont du projet, puisqu’il a fait l’objet, au préalable, d’une révision simplifiée du POS de Sorède.
- Les services de la Communauté de Communes Albères Côte Vermeille sont concertés avant la phase opérationnelle afin d’envisager les meilleurs équipements publics  possibles en matière de gestion des déchets, d’assainissement et d’éclairage public.
- La population enfin est totalement associée à ce projet qui a été élaboré pour répondre aux attentes des demandeurs de logements. La Commune a en effet procédé à une enquête (envoi et traitement de questionnaires) pour évaluer les besoins en logements. La population a été informée par la tenue de réunion publique organisée avec l’OP des HLM. D’autres réunions sont programmées. La Commune souhaite l’appropriation pleine et entière de l’éco projet par ses futurs habitants.

 

 

 

Une vision transversale, concertée


De par sa composition, le groupe de pilotage du projet a travaillé le projet dans une optique transversale : ont été pris en considération l’aspect social, économique et environnemental de l’aménagement de ce quartier. Le maître d’œuvre a par ailleurs été recruté à l’appui d’un cahier des charges à dimension environnementale, et l’exigence d’une équipe pluridisciplinaire.
La conception du projet s’est nourrie d’une vision élargie du territoire puisqu’elle a été menée en parallèle d’études internes à la commune (Révision générale du POS, plan de déplacements de modes doux, Agenda 21) et d’études extra territoriales (diagnostic et PADD du SCOT Sud Littoral,  atelier littoral organisé par le ministère,  l’étude du logement et de l’habitat mené par le Pays Pyrénées Méditerranée).  Il est à noter que ce projet répond aux mêmes enjeux que ceux évoqués pour l’ensemble de ces diagnostics et plans d’actions.

 

Une démarche pragmatique, durable et d’amélioration continue


Le projet d’aménagement de cet éco quartier s’inscrit dans le cadre d’une fiche action de l’Agenda 21 et à ce titre présente la double ambition de pouvoir être amélioré en fonction des nouveaux besoins qui apparaîtraient et d’illustrer une démarche plus globale de l’action communale. C’est pourquoi cette action sera évaluée selon des indicateurs préétablis. Ceux-ci pourront être complétés selon les premiers résultats de l’évaluation.
La faisabilité financière de cette opération a été évaluée, dans le cadre d’un budget prévisionnel annexe. 

 

Parallèlement à la recherche de partenariat avec la Région, l’Etat et le Département, les recettes seront assurées par la vente des terrains. Le financement des travaux sera avancé par un emprunt à court terme contracté le Crédit Agricole.

 

 

[haut]

 

 

Documents en téléchargement

 

>> Lotissement La Coscolleda

 

 

 

[haut]

CONTACT

Rue de la Caserne
66690 SORÈDE
Tél : 04 68 89 22 06
Fax : 04 68 95 41 46
Permanence élus W.E. : 07.86.56.34.85
HORAIRES

Office de tourisme

logo-ot-sorede 

MÉTÉO

Jeudi 29 Juin

EN 1 CLIC

Tout Sorède sur votre mobile DECOUVREZ LA CARTE INTERACTIVE